2011, Pascal DESSAINT

Les derniers jours d’un homme : Rivages (adulte, policier)

Installé à Toulouse depuis 1983 où il situe la plupart de ses histoires, Pascal Dessaint a été récompensé par de nombreux prix : Prix Mystère de la Critique, Grand Prix de la littérature policière, Grand Prix du roman noir français du Festival de Cognac. Après une période très noire (Une pieuvre dans la tête, Bouche d’ombre, Du bruit sous le silence), il entame en 2003 un nouveau cycle sous le signe de la nature, qui se compose à ce jour de Mourir n’est peut-être pas la pire des choses, Loin des humains et Cruelles Natures. Avec son dernier ouvrage, Les derniers jours d’un homme, un roman choc sur un drame écologique et humain d’une rare ampleur, Pascal Dessaint élargit encore sa palette de romancier noir. Il quitte cette fois le pays toulousain pour renouer avec ses origines d’homme du Nord. Entre révolte et compassion, ni le ton ni le fond de ce livre ne peuvent laisser indifférent.

Partagez !

Les commentaires sont fermés.