2012, Annick DEMOUZON

Née en région parisienne, Annick Demouzon vit à Moissac, où elle est orthophoniste. Plusieurs de ses nouvelles ont été publiées en revues ou anthologies. Quand elle n’écrit pas, elle s’adonne aux joies de la musique, du chant, de la peinture, de la photo et de la marche, toutes aussi essentielles à ses yeux. Lauréate d’une cinquantaine de concours depuis 2005, finaliste du concours Harfang en 2008, et du prix Prométhée en 2010 avec son recueil À l’ombre des grands bois.

Virages dangereux : le Bas Vénitien (nouvelles, adulte)

Un recueil de nouvelles qui tourne autour de tous ces virages et ces dérapages que peut nous servir la vie que ce soit des naissances, des morts ou un changement de vie.

Partagez !

Les commentaires sont fermés.