2012, Hélène MONTARDRE

 

Petite, quand on lui demandait ce qu’elle voudrait faire plus tard, elle répondait : écrire, voyager, avoir des enfants.
Cela ne correspondait à aucun métier précis.
Alors elle en a exercé plusieurs : assistante de direction, guide culturel, éditrice…
Les voyages ? Ils ont toujours fait partie de sa vie.
Les enfants ? Elle a deux filles.
L’écriture ? L’écriture a toujours été une certitude, un fil conducteur, un besoin, le seul moyen qu’elle ait trouvé pour transmettre rêves, envies, espoir, mais aussi la force et la fragilité de la vie et de la mémoire.
Ses livres, romans, albums contes, documentaires (une cinquantaine publiés à ce jour) s’adressent aux enfants, aux petits, aux grands, aux ados et à tous ceux qui ont envie d’y mettre leur nez.
Elle a fait paraître en 2009 Les chevaux n’ont pas d’ombre, une histoire de chevaux et d’amitié.

Le premier matin : Gründ Poche (Jeunesse)

Lucie est une adolescente solitaire qui vit seule avec sa mère.
La colo dans les Pyrénées ne l’emballe pas mais il faut bien en passer par là.
Tout se complique lorsqu’elle retrouve Jérôme dont elle est au collège le souffre-douleur.
Grâce à de bons livres et la complicité de la nature, Lucie se recrée un univers serein à peine troublé par les activités que lui impose le groupe.
Cette randonnée par exemple, où, une fois encore, elle croise le chemin de Jérôme.
Et tout bascule quand les deux ados se perdent dans les bois.
Les voilà obligés de cohabiter le temps d’une longue nuit de bivouac qui finira par les rapprocher au petit matin lorsqu’ils croiseront la beauté sauvage de l’ours que tout le monde recherche.
É Eblouis et transformés, Lucie et Jérôme ne seront plus jamais les mêmes.

Partagez !

Les commentaires sont fermés.