2012, Jack NOUDILA

 

En 1988, un grave accident de la route contraint ce chercheur biologiste avide de voyages et de découvertes à passer de longs mois en convalescence. Pour tromper l’ennui il se reconvertit dans l’électronique, puis la micro-informatique naissante. Il commence aussi à écrire des nouvelles et quelques poésies destinées en principe à être mises en musique. Il goûte au théâtre, passe un diplôme d’ingénieur et devient consultant. Écrivant de plus en plus, il commence à raconter ses textes tout d’abord à un petit public d’amis. Et pour un plus grand nombre, il a publié en 2009 Présente absence, un roman à tiroirs qui explore les frontières entre réalité et imaginaire.

L’oiseau de nuit avec un parapluie (nouvelles)

Comment une fleur peut rendre amoureux au point d’accepter de se faire dévorer ? Pourquoi sortir d’un chemin au cours d’une simple randonnée vous emmène dans une boucle sans fin d’où vous ne pourrez jamais vous échapper, même mort ! Les risques de fréquenter une personne qui entend la voix de son ange gardien. La vraie explication du mouton cracheur et le secret de la bière du moine fossoyeur.
Voici, parmi d’autres, quelques-unes des nouvelles qui peuplent ce petit volume, à lire au premier comme au second degré.
Jack Doualin, qui signe habituellement de son nom de conteur, Jack Noudila, vit dans le Sud de la France. Après un relatif silence de deux ans, il s’est décidé à revenir parmi nous avec ce petit opuscule où le conteur se double du naturaliste.

Partagez !

Les commentaires sont fermés.