2012, Michèle TEYSSEYRE

Peintre et écrivain, Michèle Teysseyre vit à Toulouse.
Elle expose régulièrement en France et à l’étranger.
De son intérêt pour l’Antiquité romaine sont nés plusieurs ouvrages, dont l’un accompagné d’un parfum du 1er siècle reconstitué par Jean Kerléo (parfumeur chez Jean Patou et fondateur de l’Osmothèque de Versailles).
Elle a publié plusieurs livres sur Venise, sa source d’inspiration majeure d’inspiration (Clairsud 1999 et 2007, Flammarion 2006, Centro Internazionale della Grafia di Venezia 2007, L’Archange Minotaure 2008).
Son roman historique Moi, Veronica Franco, courtisane à Venise a fait l’objet d’une création scénique Musiques pour une courtisane vénitienne avec l’ensemble Ritratto dell’Amore (Toulouse et Cartoucherie de Vincennes 2010).
Elle a également réalisé deux films documentaires Venise en mineur (2003) et Terravent (2006).
Elle anime divers ateliers et propose expositions, conférences et rencontres en librairies, médiathèques et musées.

La tintoretta : Clairsud (adulte)

La Tintoretta est l’histoire entraînante d’une artiste qui a eu la bonne et mauvaise chance d’être la fille de Jacopo Robusti dit il Tintoretto.
L’histoire de l’art n’a guère retenu le nom de Marietta Robusti.
La fille du Tintoret fut pourtant célèbre en son temps.
Peu de traces subsistent de son œuvre, sinon deux portraits : l’un à Madrid au musée du Prado et l’autre aux Offices de Florence.
Ce roman historique inspiré de faits réels tente de remonter le cours de sa trop brève existence dans la Venise du Siècle d’or. Entre amours et rivalités artistiques, la quête d’un absolu dont la clé est un tableau…

Partagez !

Les commentaires sont fermés.