2013, Amanda HODGKINSON

Amanda Hodgkinson est née en 1964 dans le Somerset (Angleterre) et a grandi dans un petit village de pêcheurs sur la côte d’Essex, une terre de marais salants, de bancs d’huîtres et de plages de galets.
Diplômée en littérature, elle a exercé divers métiers tels que monitrice d’équitation, chanteuse dans un groupe de rock, styliste.
Après un MA de Création Littéraire à l’Université d’East Anglia, elle s’est installée en France, avec l’intention d’écrire un roman.
Avec son mari, ils achètent une ancienne ferme abandonnée dans le Gers, la restaurent, apprennent le français et élèvent leurs deux filles dans cette nouvelle culture, au cœur de la France rurale ou ils habitent toujours.
Amanda a ensuite pu mener à bien son projet d’écriture, avec 22 Britannia Road, qui a remporté un très grand succès auprès de la critique et du public en Angleterre et aux États-Unis.
Recommandé par Oprah Winfrey, classé parmi les meilleurs romans de l’année 2011 par le Library Journal et présent de nombreuses semaines dans les listes de meilleures ventes.
Amanda Hodgkinson écrit aussi des articles de voyage pour des magazines, ainsi qu’une chronique hebdomadaire pour le quotidien régional La Dépêche du Midi, à destination de ses nombreux compatriotes anglais installés dans le Gers.

« 22 Britannia Road », éditions Belfond (Roman)

Séparé par la guerre, un couple se retrouve après sept années d’absence.
Loin de la Pologne, dans cette petite maison anglaise du 22 Britannia Road, parviendront-ils à reconstruire leur foyer ?
À s’aimer de nouveau alors que chacun porte en lui un très lourd secret ?
Émouvant et poétique, un premier roman plein de charme par l’une des nouvelles voix de la littérature féminine.


Ample et envoûtant, un premier roman qui entremêle les voix et les époques pour évoquer le déracinement, la force de l’amour et l’incroyable volonté de survie de ceux qui ont affronté les drames de l’Histoire.

22 Britannia Road : c’est ici que Janusz, soldat polonais réfugié en Angleterre, s’apprête à retrouver sa femme Silvana et leur fils Aurek. Après sept ans de séparation, un nouveau pays, une nouvelle adresse pour se reconstruire loin de la Pologne dévastée.

Mais sur le bateau qui la ramène, Silvana s’interroge : comment renouer le fil ? Et si Janusz ne les reconnaissait pas, elle et Aurek ? Et si l’amour n’était plus là ?
Car la guerre a laissé des traces. L’exode, la faim et la souffrance ont imprimé de la tristesse dans les yeux de Silvana. Sans parler de leur fils Aurek, muet et méfiant devant ce père qu’il nomme l’Ennemi. Face au malaise, Janusz choisit le silence.

Quelques lettres jaunies dans une boîte à chaussure, des soupçons qu’on refuse de formuler… Et un terrible secret qui pourrait bien détruire à jamais cette famille.

Partagez !

Les commentaires sont fermés.