2014, Emmanuelle Urien

Née à Angers le 5 mars 1970, gestionnaire et linguiste de formation, elle se lance en 2003 dans les concours de nouvelles et décroche plus de 100 prix.
Publiée dans de nombreuses revues et anthologies, elle écrit également des fictions pour Radio France (Les Petits Polars, Les Petites Histoires).
Elle se consacre désormais à la littérature.

L’Art difficile de rester assise sur une balançoire

Mariée à l’homme idéal, mère de trois enfants parfaits, elle pensait que la vie était un long fleuve tranquille.
Mais il faut être deux pour le croire.
Quand son mari la quitte pour sa meilleure amie, Pauline se retrouve victime d’une maladie très banale en pareilles circonstances : elle se sent à la fois morte et vivante, elle voudrait mourir mais reconnaît qu’il serait ridicule de se jeter par la fenêtre d’un premier étage.
Et même haïr sa rivale se révèle absurde, puisque le destin vient juste de faire mourir la garce.
Pauline oscille entre haine et douleur, désir de vengeance et volonté de refaire sa vie, quitte à partir en chasse sur les sites de rencontre.
Conseillée par sa mère psychiatre, elle passe à l’action et décide d’effacer la source du mal.
Après tout, puisqu’elle doit faire son deuil, autant s’imaginer veuve…
Jusqu’au jour où Yann disparaît pour de bon.

Partagez !

Les commentaires sont fermés.