2014, Xavier-Marie Bonnot

Xavier-Marie Bonnot est né à Marseille.
Réalisateur de documentaires, il est aussi l’auteur de plusieurs polars : La Première empreinte (L’Écailler du Sud, 2002 ; Pocket, 2007), La Bête du marais (L’Écailler du Sud, 2004 ; Pocket, 2008), La Voix du loup (L’Écailler du Sud, 2006 ; Pocket, 2001), Les Âmes sans nom (Belfond, 2009, Pocket, 2010).
Récemment chez Actes noirs : Le Pays oublié du temps (2011 ; Babel noir n° 77) et Premier homme (2013).

Premier homme

« Mais quel est ton mythe à toi, le mythe dans lequel tu vis ? »
Cette question-là, de Palma ne se l’était jamais posée…
Jusqu’à ce qu’il tombe sur l’assassin le plus redoutable de sa carrière.
Alors qu’il est à deux doigts de la retraite, le commandant de Palma, « le Baron » pour ses proches, se trouve en effet confronté à une affaire hors normes : une grotte préhistorique, des fresques rupestres millénaires, des meurtres sauvages perpétrés selon un rituel bien précis : une main en négatif comme les chamanes du Paléolithique les dessinaient il y a trente mille ans…
Voilà les indices que le flic marseillais doit décrypter pour venir à bout de celui qui s’appelle lui-même « Premier Homme ».
Premier Homme est une vieille connaissance, de Palma l’a déjà arrêté, dix ans plus tôt.
Mais il ne sait rien de lui, rien de sa folie, rien de son histoire.
Le mettre à nouveau hors d’état de nuire relève d’un étrange défi.
Le commandant doit comprendre l’histoire d’un enfant, les secrets de sa famille, les manipulations dont il a été victime…
Retourner aux âges premiers de l’humanité.
L’époque où les grands chasseurs du Paléolithique vivaient hors de ce qui ronge nos sociétés modernes : la cupidité, la propriété, l’asservissement…
La vérité de Premier Homme réside dans les mythes les plus anciens, tracée dans le monde pariétal, dans la nuit d’une grotte dont l’entrée se trouve à au moins trente-huit mètres sous le niveau de la mer.
Et qu’il le veuille ou non, le Baron va devoir apprendre à aimer cet enfant devenu le plus terrifiant des meurtriers..

Partagez !

Les commentaires sont fermés.