2016, Jean-Pierre Cabanes

Jean-Pierre Cabanes exerce une profession libérale dans le Midi de la France et publie des romans dont l’action se déroule souvent en Italie.

Il a obtenu le Grand prix de Littérature policière en 1982 pour L’Audience solennelle et le prix Jean-Carrière en 2014  pour son roman Une Jeunesse italienne.

Une jeunesse italienne (Anthema)

Dans l’Italie fasciste, ces jeunes amants que tout réunit.
Lui, fils d’un héros national, ministre du Duce, elle juive militante, jusqu’à ce que Mussolini exige une Italie racialement pure.
« Écoute-moi, c’est important.
Tu ne dois jamais oublier d’où je viens.
À Massada, j’aurais fait partie de ceux qui balançaient les rochers sur les soldats romains à l’attaque et, à la fin, j’aurais voulu être tuée par un ami, comme les autres.
Et les légionnaires auraient trouvé mon corps dans la cour.
Mais c’était il y a presque deux mille ans.
Aujourd’hui, je suis une Romaine, comme mon père, mon frère et toute ma famille.
Je crois au nouvel empire et je suis fière de ce que nous avons fait en Éthiopie et en Espagne.
Je défendrai l’empire et le Duce.
Toi aussi, je te défendrai.
Je jetterai des pierres sur ceux qui voudront t’attaquer, et quand je n’aurai plus de pierres, je me battrai avec mes ongles, parce que justement je suis une fille de Massada ! »

Elle avait parlé d’une voix forte, et s’il y avait un espion du ministère, il n’avait pas dû en perdre un mot.
Je regardai autour de moi, mais les promeneurs s’étaient éloignés vers d’autres monuments.
Nous étions seuls.

*

Partagez !

Les commentaires sont fermés.