2016, Stéphane Furlan

Originaire du Sud-ouest, Stéphane Furlan suit des études juridiques, se plonge un temps dans l’univers de l’archéologie, puis intègre la fonction publique à Toulouse, ville dans laquelle il travaille encore aujourd’hui.
Passionné de littérature noire, science-fiction et fantastique, il écrit depuis de nombreuses années avant de franchir le cap de la publication en 2014, avec son roman Ville rose sang récompensé par le Prix de l’Embouchure.

Sans jeu ni maître
(Cairn)

À l’approche de Noël, alors que Toulouse se pare de ses habits de fête, Victor Bussy part à Lisbonne sur les traces des Cagoulés, ces braqueurs qui l’ont laissé pour mort lors de leur dernière rencontre.
Si le climat est plus clément sur les rives du Tage, les rafales de kalachnikov rouvrent de vieilles blessures, et le retour dans la ville rose ne s’annonce pas de tout repos avec la disparition inquiétante d’un auteur à succès.
Pour résoudre cette enquête, Bussy devra se plonger dans les méandres de la vie de cet écrivain torturé, entre rancœurs et passions de jeunesse, jeux de rôle et militantisme politique.

Sans jeu ni maître est la suite de Ville rose sang mais peut très bien se lire indépendamment.

*

Partagez !

Les commentaires sont fermés.