2017, Ahmed Tiab

Partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Son site

Ahmed Tiab, né à Oran (Algérie) en 1965, vit et enseigne aujourd’hui à Nyons, en France, depuis le début des années 1990.

Le désert ou la mer
(L’Aube)

De jeunes gens miséreux dans les rues de Niamey.
Des c­adavres de migrants africains échoués sur les plages d’une Oran devenue tombeau des désespérés. ­
Ahmed Tiab ­s’interroge : comment les premiers deviennent-ils les ­seconds ?
L’enquête mènera le commissaire Kémal Fadil au cœur d’une organisation de trafic d’êtres humains entre ­Maghreb et Europe.
Sa route croisera l’histoire de son propre pays, toujours en proie à ses vieux démons, et celle d’une jeune femme, qui a laissé le sien – le Niger – ­derrière elle.
Lui essaie de démanteler une filière mortifère, avec l’aide de ses collègues marseillais. Elle se bat pour survivre et fuit une existence sans avenir. 

La force de ce polar réside notamment dans ce double récit, celui de l’enquête du policier qui déroule les fils d’un système bien huilé et celui de la traversée, longue et douloureuse, d’un Sahara devenu théâtre où se jouent les destins, avec pour horizon le bleu de la Méditerranée.

Les commentaires sont fermés