Jacques Verdier

Partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Jacques Verdier est directeur du journal Midi Olympique.
Il a écrit plusieurs romans et des livres sur le sport.
Il a obtenu les Prix Pierre Benoit, Henry Desgranges et le prix Jeune Mousquetaire du premier roman.

Soleil amer
(Anne Carrière)

Pierre et Juliette sont adolescents. Ils vivent à Saint-Gaudens, une petite ville du piémont pyrénéen.
Nous sommes dans les années 1970 : les chansons de Brel, Brassens, Barbara et surtout Léo Ferré ensemencent les esprits.
Les débats fleurissent dans les médias, les écoles, les familles.
Pierre a perdu son père, qu’il adorait.
Il se réfugie dans le dessin.
Juliette a quatorze ans.
Ses parents ne se sont jamais vraiment occupés d’elle.
Elle se sent abandonnée.
Pierre et Juliette tracent leur chemin à tâtons vers la vie d’adultes, entre boxe et peinture, équitation et prostitution.
Tous les doutes les traversent, aucune violence ne leur est épargnée.
Ils doivent combattre seuls.
Leurs routes vont se croiser.
Ils s’aimeront très vite, émerveillés l’un par l’autre.

Entre des adolescents qui se cherchent et des adultes en perte d’identité, ce roman, incisif, se lit avec bonheur.

Lu 75 fois

Les commentaires sont fermés