2015, Claudine Candat

 

Toulousaine de naissance, Claudine Candat entre à la faculté d’allemand de Toulouse.
À l’occasion de ses études, elle séjourne à Stuttgart et à Vienne, avant de s’engager dans la vie active.
Elle écrit des poèmes et continue à traduire de la poésie allemande..
Son premier roman, Diabolo pacte, obtient en 2009 le prix de Médiane organisation.
Son dernier, Elwig de l’Auberge Froide, est né d’un périple qui l’a menée à vélo jusqu’en Ukraine.Toulouse, mai 2012.

 

Elwig de l’Auberge Froide, (Pierre Philippe)

Michel Leduc, médecin légiste, a disparu après avoir examiné la dernière victime du tueur des bords du Tarn.
Baden-Baden, août 1963, François Domps, étudiant diplômé, enfourche son vélo pour atteindre la source du Danube.
Ses vacances commencent.
Donaueschingen, août 1805, trois voyageurs font leur entrée dans une auberge, dont Elwig, une jeune et jolie femme, qui suit le conseiller Albert Friedrich qu’elle doit épouser.
Ces trois lieux sont différents, les époques également et pourtant un événement lie les 3 personnages.
À la lumière de Carl Gustav Jung et des « Secrets d’une âme somnambule », lancés sur la piste de la fantomatique Elwig, assassinée à la source du Danube, ou traquant l’étrangleur des bords du Tarn, enquêteurs, bourreaux et victimes affrontent leur destinée et les remous de l’histoire franco-allemande de 1805 à nos jours.

*

 

Partagez !

Les commentaires sont fermés.