Erreurs d’aiguillage

Toulouse, automne 2014.
Pour Jérôme, le Chinoir, la routine n’a pas le temps de s’installer.
Au SRPJ, Pillière, le nouveau capitaine, bouscule les habitudes et impose sa loi.
Côté coeur, son amie Audrey, la jeune beauté rebelle et imprévisible, l’entraîne encore dans une histoire compliquée.
Tout s’aggrave quand le jeune lieutenant est chargé d’enquêter sur la mort d’un cheminot heurté par un train aux abords de la gare Matabiau.
Meurtre maquillé en suicide ?
Accident du travail embarrassant ?
Rien n’est évident, surtout quand Audrey devient la principale suspecte.
Jérôme aura fort à faire pour déjouer les pièges machiavéliques.
S’en sortira-t-il indemne ?
Rien n’est moins sûr !

(Éditions Cairn)

Philippe Beutin

Site de l’auteur

Philippe Beutin est né un lundi, à Samer (62), village célèbre pour ses fraises.
Le jour même où Johnny sort son premier super 45 tours, mais ça n’a rien à voir.
Il est ingénieur informaticien à la SNCF alors il aime les ordinateurs et les trains.
C’est aussi un grand amateur de bières belges.
Très tôt, il développe son imaginaire dans les jeux de rôles, écrivant des scénarios basés sur des faits historiques, à grand renfort de documentations.
C’est pendant ses fréquents trajets en train ou dans des ateliers d’écriture qu’il rédige ses textes.
En 2014, tombé sous le charme de la ville rose, il est l’un des lauréats du Prix Thierry Jonquet au Festival Toulouse Polars du Sud avec sa nouvelle Orientation.
Il est à nouveau récompensé avec Le passeur lors du prix So-What – 10/18.

 

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Partagez...

Les commentaires sont fermés.