2015, Jacques Vidal

Jacques Vidal écrit pour témoigner de sa vie de travail auprès d’enfants du primaire.
S’il raconte  le bonheur d’enseigner,  il  ne cache ni les doutes, ni  les colères, ni les regrets.
Il dit les valeurs qui l’habitent et les convictions qui l’animent.
Instituteur, formé sur le tas, il a mené avec sa femme institutrice elle-même, une carrière de plus de trente ans pendant laquelle il n’a cessé de se façonner et de s’engager dans la vie sociale.

Les mémoires d’une boîte à outils (Az’Art Atelier)

Ce livre est la transmission de toute une vie « d’instituteurs » au temps où ils ne s’appelaient pas encore « professeurs des écoles ».
La « vision » de « l’École » décrite dans ces pages reste d’actualité, elle n’est ni illusion, ni utopie.
À partir de nombreux exemples concrets, Jacques Vidal expose une conception de l’école «ouverte» d’abord aux enfants pour les accompagner dans tous les apprentissages scolaires mais également aux futurs adultes qu’ils seront. …
L’école n’est pas coupée de la vie quotidienne de l’enfant, et les parents apportent leur contribution dans leurs domaines de savoir-faire.. 

*

Partagez !

Les commentaires sont fermés.