Le soleil ne se cachera pas pour mourir

Que deviendrions-nous si un astéroïde géant percutait la Lune ?
Quel serait notre avenir, pauvres Terriens, si le Soleil, cette remarquable centrale nucléaire, était soudain en surchauffe ?
Autant de questions que se pose le séduisant Arthur Azart quand il entreprend d’écrire la fabuleuse histoire du Pic du Midi.
Aussi attiré par les sports de glisse que par les essaims d’étoiles peuplant l’Univers, le jeune garçon se lie d’amitié avec la célèbre astrophysicienne Véronique Verseau.
Embarqués dans une véritable odyssée cosmique ponctuée d’incessants rebondissements à quelque 3 000 mètres d’altitude, ils se retrouvent soudain en proie à une spectaculaire tempête de neige.
C’est donc à un fascinant et haletant huis clos auquel nous convient les deux auteurs.
Explosions à répétition, disparitions suspectes, l’énigme s’épaissit comme le manteau neigeux qui bientôt ensevelira tout l’observatoire pyrénéen.
Un polar glaçant, en perpétuelle tension, où l’érudition de l’astrophysicienne Sylvie Vauclair rivalise avec l’art du suspens distillé savamment par Jean-Pierre Alaux.
Dans ce roman, sciences et fiction n’ont jamais aussi bien porté leur nom !

(éditions Privat)

Sylvie Vauclair

Sylvie Vauclair est astrophysicienne au sein de l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie.
Elle est également professeur émérite à l’université Paul Sabatier de Toulouse, dans laquelle elle a enseigné pendant plus de 30 ans après avoir enseigné une dizaine d’années à l’université Paris 7.

Jean-Pierre Alaux

Site de l’auteur

Jean-Pierre Alaux vit et écrit au milieu des vignobles de la vallée du Lot.

Rédacteur en chef de Radio Présence à Toulouse et rédacteur en chef de Cigares & Co, il a également travaillé dans l’audiovisuel (Europe 2, Sud-Ouest Médias, Sud Radio et Télé-Toulouse) comme présentateur ou directeur de l’information.

Il présentera également lors du Salon 2018 le dernier opus de la série Le sang de la vigne : La mort du nouveau nez.

Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Partagez...

Les commentaires sont fermés.