2015, Michel Baglin

Après la fac et de nombreux petits boulots, il publie son premier recueil en 1974.
Depuis, il pratique l’écriture sous différentes formes : journaliste pendant 35 ans, il a publié plus d’une vingtaine d’ouvrages : romans, poésie, nouvelles, essais, et a obtenu en 1988, pour « Les Mains nues » , le prix Max-Pol Fouchet, dont il est membre du jury international depuis 1992.
Romancier, il est aussi l’auteur de plusieurs recueils de nouvelles, de récits, d’essais et de plusieurs recueils poétiques.

Dieu se moque des lèche-bottes (Le bruit des autres)

Dieu est presque aussi fatigué des idolâtres que de ces imbéciles qui prétendent parler, interdire et régenter le pauvre monde en son nom.
À l’occasion d’une visite sur Terre où il se glisse dans la peau d’un SDF pour mieux percevoir le triste spectacle du monde, il s’échauffe le sang et finit par s’écrier qu’il n’a nul besoin qu’on lui cire les pompes !
Parce que le sacré des uns n’est pas celui des autres et parce que le respect est dû à la personne, pas à ses crédos ou à ses utopies, ou à toutes ses lubies, il exhorte les Terriens à modérer leur enthousiasme religieux.
Et à se rebeller, puisqu’il les a voulus libres !
Tout cela en vrai farceur qu’il est, avec humour, mais sans mâcher ses mots ni… son Verbe !

*

Partagez !

Les commentaires sont fermés.