2015, Philippe Georget

 

Philippe Georget est né en 1963 quelques jours après la mort de Kennedy, mais ne cherchez pas, il a un bon alibi !
C’est en pays catalan qu’il situe la plupart des intrigues de ses romans.
En trois romans, Philippe Georget a su conquérir un large public et remporter un franc succès – tant en France qu’à l’étranger – grâce à son style direct et à ses intrigues maîtrisées dans lesquelles chacun a la possibilité de trouver des résonances personnelles…
Des histoires d’amour (qui ne finissent pas toujours si mal…), des romans noirs et touffus, une réflexion délicatement ciselée, des polars riches et exaltants tout en finesse et précision…

Tendre comme les pierres (Jigal)

Dans le village de Wadi Musa, près du célèbre site de Pétra, un vieil archéologue français est arrêté, accusé de pédophilie par la police jordanienne.
Venu réaliser un documentaire sur son chantier de fouilles, Lionel Terras, journaliste parisien, irascible et désabusé, va avec Mélanie, l’adjointe du professeur, tenter de découvrir qui cherche à éliminer le vieil homme.
Son enquête va le conduire dans le désert du Wadi Rum, sur la piste de l’âme des Bédouins et sur les traces du mythique Lawrence d’Arabie, à la poursuite de l’incroyable secret de Sharat-Aqem…
Lionel trouvera-t-il sur la Desert Highway, les réponses à son propre chaos ?
Car comme dit le proverbe arabe : « Si loin que portent nos pas, ils nous ramènent toujours à nous-mêmes. »

*

Partagez !

Les commentaires sont fermés.