2012, Benoît SÉVERAC

 

Né en 1966 à Versailles, Benoît Séverac a grandi dans le Comminges profond, aux pieds des Pyrénées, son premier livre, les Chevelues, en porte encore la marque ! Devenu toulousain à l’âge de 18 ans, il enseigne aujourd’hui l’anglais à l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse. Musicien dans une fanfare jazz latino rock, membre de Toulouse Polars du Sud, il est passionné de littérature blanche et noire indifféremment, française, américaine, britannique, orientale, et curieux de toutes les autres. Il a fait paraître Rendez-vous au 10 avril, un roman noir comme il se doit qui a pour cadre le Toulouse des années vingt et plus encore celui de l’Ecole Vétérinaire.

Silence (policier)

« Silence, on tourne, et ce n’est pas du cinéma ! Jules se réveille péniblement dans un lit d’hôpital. Tout tangue autour de lui, il ressent de violentes céphalées, mais surtout il n’entend plus rien. Selon le personnel soignant, il sort d’un coma qui a duré trois jours. […]
Cette histoire simple (mais pas simplette) de Benoît Séverac fait penser à une vieille comptine que chantaient (chantent encore ?) les enfants en maternelle et reprise par Guy Béart : Sur le pont de Nantes, un bal y est donné… Braver les interdits, c’est un sport auquel s’adonnent volontiers les jeunes adolescents, sans en mesurer les conséquences.[…]
Benoît Séverac ne joue pas dans le pathos, dans le larmoyant, dans une histoire où la morale est sauve malgré tout, où tout est bien qui finit bien et ils eurent beaucoup d’enfants. »
Paul Maugendre

Partagez !

Les commentaires sont fermés.