2014, Bartolomé Bennassar

Écrivain, professeur et historien Bartolomé Bennassar est un des grands spécialistes de l’Histoire de l’Espagne moderne (XVIème et XVIIème siècles) et contemporaine. L’Inquisition espagnole, L’Histoire des Espagnols et sa biographie de Franco comptent parmi ses ouvrages les plus consultés.
Il a également publié ses études sur l’Amérique latine, dont Histoire du Brésil, Toutes les colombies et Hernan Cortes.
Sa démarche d’historien lui fait prendre en compte à la fois les personnalités politiques capitales et les faits sociaux relatifs aux individus anonymes touchés par la violence et la misère de ces temps de conquête.
Bartolomé Bennassar s’essaye à l’écriture avec succès, et son roman Le dernier saut est adapté au cinéma en 1970.

Histoire de Madrid

Depuis un demi-siècle Madrid n’a cessé d’alimenter la chronique internationale tout en mobilisant l’attention de publics fort différents.
Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi, et Madrid a connu de nombreuses périodes de médiocrité.
Les gens qui ont quelque goût pour l’histoire et qui savent à peu près ce que fut le Siècle d’or connaissent mal les origines de la ville.
Mayrit, la « mère des eaux », fut fondée par des musulmans et ne devint chrétienne qu’à la fin du XIe siècle.
Curieusement, ce rôle de capitale est dû au choix d’un roi (Philippe II en 1561), confirmé par ses successeurs, aux dépens de villes alors plus importantes.
Le peuple de Madrid ne joua aucun rôle dans cette décision, mais prit sa revanche en 1701 en approuvant le choix d’un Bourbon venu de France (Philippe V) pour succéder au dernier Habsbourg mort sans héritier (Charles II).
Mais c’est seulement en 1808 qu’il devint un grand acteur de l’Histoire lorsqu’il déclencha l’insurrection contre l’occupant français.
Il récidiva en 1936 en faisant échec au coup d’État des généraux.
Après la dictature de Franco, il portera au pinacle son roi Juan Carlos pour avoir su faire entrer Madrid et l’Espagne dans l’ère d’une démocratie moderne et apaisée.
À travers l’histoire de sa capitale, c’est l’histoire du pays et de l’évolution de la société espagnole que l’auteur raconte avec son talent habituel.

Partagez !

Les commentaires sont fermés.