Manu Causse

Partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Son site

Je suis né au début des années 70 en région parisienne – mais je m’en souviens à peine, parce que mes parents ont très vite déménagé dans un village de l’Aveyron, où j’ai grandi. Au bord d’un gouffre, d’ailleurs, mais c’est une autre histoire.
Enfant et adolescent, je rêvais d’écrire.
Ou de devenir rock star.
Mais comme les études dans ces deux matières n’existaient pas encore, j’ai fini prof de Français, un métier que j’ai exercé pendant quinze ans un peu partout en France, et principalement dans le Gers.
En 2005, j’ai décidé de dépoussiérer mes vieux rêves ; j’ai arrêté d’enseigner pour me consacrer à l’écriture.
Depuis, je vis à Toulouse et je partage mon temps entre traductions, romans adultes et adolescents, musique, ainsi que diverses activités artistiques indéfinissables – le tout avec ma compagne, écrivain et traductrice elle aussi, et quatre adorables ados qui restent une grande source d’inspiration.
Et de bonheur, aussi.
J’ai écrit depuis une quinzaine d’ouvrages, dont le roman Le pire concert de l’histoire du rock, quatre romans bilingues et deux albums illustrés.

La 2CV verte
(Denoël)

Isaac est un petit garçon vide.
Un corps, des yeux, mais rien à l’intérieur.
Il ne parle pas – sauf quand il hurle.
Ses parents se sont détruits peu à peu à coups d’amertume et de culpabilité.
Éric, le père, est épuisé et désemparé.
Jusqu’au jour où il hérite d’une vieille 2 CV – une 2 CV verte.
Et quand Isaac la voit, quelque chose change.
Tout s’emballe : le père décide d’enlever son fils de la clinique et de partir à l’aventure au volant de la 2 CV.
Aidés par une adolescente lunatique, traqués par un gendarme amateur de champignons et accompagnés d’un chaton bavard et arrogant, le père et le fils nous plongent dans un conte initiatique tendre et loufoque.

Lu 70 fois