Tête de vache

L’inconcevable conquête d’un homme mu par une foi sans faille.

Cabeza de Vaca (Tête de Vache) est un explorateur espagnol natif de Grande Canaries, nommé Alvar Nunez Cabeza de Vaca qui n’a pas conquis l’Inde mais le continent américain.
L’expédition dans laquelle il s’embarqua en avril 1528 n’atteindra jamais les objectifs qui lui avaient été fixé.
Après de nombreux rebondissements, Cabeza de Vaca survit mais il n’a tiré ni fortune ni gloire de son formidable périple.
Rentré chez lui, en Espagne, il rédige ses mémoires et remet son manuscrit à Charles Quint qui renverra Cabeza de Vaca dans le Nouveau Monde, où il finira sa carrière en tant qu’Adelantado (fonctionnaire) de la province de Rio de la Plata (Buenos Aires).
Il ne remplira que partiellement sa mission, mènera la province à sa perte et finira derrière les barreaux…
Au final, il perd tout : son commandement, son honneur, sa fortune et sa liberté.

 

(éditions Marabout)

Horne Perréard

Né dans les Pyrénées-Orientales, Horne se forme à la bande dessinée avec Sternis qui signe avec lui plusieurs albums chez Vents d’Ouest.
Puis il travaille avec Éric Corbeyran pour le magazine Hors-Série chez Bayard Presse.
Tout naturellement, le scénariste pense à lui pour reprendre sa série Le Maître de Jeu, tâche dont Horne s’acquitte dans un souci de respect des précédents codes graphiques, tout en y ajoutant sa « touche » personnelle.
Il a également publié en 2015 Lennon, qui dans l’intimité du Dakota building, se confie à sa psy, Réincarnations et en 2016, Le quatrième mur, l’histoire d’un enfer et Watch Dogs, un polar adapté du jeu vidéo.

Texte © Delcourt

Partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Les commentaires sont fermés