2015, Alain Roquefort

J’ai passé 36 ans de ma vie professionnelle dans une banque où ratios, courbes et camemberts laissaient peu de place au roman et à la poésie.
J’ai toujours aimé la littérature.
Dès l’école j’adorais coucher sur des carnets de brèves historiettes et les faire lire à mes camarades.
Aujourd’hui, je goûte avec délectation à une retraite bien méritée.
C’est tout naturellement que, la saison du temps libre venue, je me suis lancé dans l’aventure.

Alea jacta est.

Sous le velours, l’épine (Nouveaux auteurs)

Ancienne résistante, Rose porte un lourd secret dont elle veut se libérer lors d’une rencontre imprévue un soir de pluie…
Étrange retour dans une époque insouciante qu’une jeune fille gaie et ambitieuse s’apprêtait à embrasser avidement, et qui va soudainement basculer dans la cruauté et la barbarie.
Amours et amitiés, courage et lâcheté, haine et vengeance : tous ces sentiments ont émaillé la longue existence de cette femme au corps et à la mémoire torturés par la férocité de la guerre.
Ses pérégrinations chaotiques, ses souffrances morales, l’ont poussée vers une farouche et inexorable obsession de vengeance…

*

Partagez !

Les commentaires sont fermés.