2014, Jacques Arlet

 

Depuis qu’il ne fait plus de médecine, Jacques Arlet écrit

des biographies et des livres sur l’histoire de Toulouse,

mais de temps en temps, il fait une petite pause pour

écrire un conte…et rêver un instant.

La vie à Toulouse sous Louis XIV

Le 14 octobre 1659, Louis XIV entre à Toulouse par la porte de L’Isle, dans le quartier Saint-Cyprien, et comme l’ont fait ses aïeux, jure devant les huit capitouls de respecter les privilèges éternels de la ville.
Le roi est en chemin pour Saint-Jean-de-Luz où il va épouser l’Infante d’Espagne.
Il séjourne plusieurs semaines à Toulouse et découvre l’une des plus grandes villes de son royaume.

Comme dans ses ouvrages précédents, Jacques Arlet aborde les grands thèmes qui font le quotidien de Toulouse sous le règne de Louis XIV : le pouvoir, la justice, la religion, l’enseignement, le commerce, les arts, les grands événements et la petite histoire.
L’ensemble compose un tableau vivant de cette période phare de l’histoire de France et de l’influence du règne du Roi Soleil sur l’ancienne capitale du Languedoc.

Contes sans provisions

Au commencement était le conte.
Avant de savoir écrire, nos ancêtres savaient rêver, inventer des fictions et les plus éloquents, parmi eux, racontaient leurs rêves en famille ou entourés de leur tribu, le soir autour d’un grand feu ou à la lumière des étoiles.
Il n’y a pas que les bons comptes qui font les bons amis, les bons contes aussi : ils doivent être, de préférence, invraisemblables et poétiques, avec une pincée d’humour qui peut être noir si nécessaire!

Partagez !

Les commentaires sont fermés.